Rechercher
  • fdelforge

Covid-19 : Les résidences Autonomie de l’AMSAM pendant la crise épidémique

Depuis le début de la période de confinement, les Résidences Autonomie de l’AMSAM ont dû mettre en place une nouvelle organisation pour assurer la sécurité de ses résidents. Rencontre avec Sandrine Leblanc, Coordinatrice Technique de la Résidence Autonomie Les Acanthes, et avec Laetitia Lassalle, Maitresse de maison de l’Amitié.



1- Comment se passe la vie dans nos Résidences Autonomie depuis le début du confinement ?

Sandrine : Le confinement est une période difficile à vivre pour les résidents comme pour nous tous. En raison de la situation sanitaire, les animations sont suspendues, afin de recevoir le moins de public possible. Les résidents sont d’un naturel très tactile mais malgré tout, ils respectent les gestes barrières. Les consignes sont certes contraignantes, mais ils comprennent la nécessité de les appliquer. Le virus est un danger invisible, il faut être extrêmement vigilant…

Laetitia : Depuis la mise en place du confinement, les résidents sont moralement impactés. Nous prenons toutes les mesures possibles pour passer du temps avec eux, ils ont besoin de parler, d’avoir des échanges, d’être dans l’interaction.

2- Pouvez-vous nous expliquer l’organisation qui a dû être mise en place dans les Résidences Autonomie depuis le début du confinement ?

Sandrine : Pour éviter la propagation du virus et conformément aux directives ministérielles, nous limitons au maximum les visites dans les résidences. Seul le personnel médical et paramédical est autorisé y pénétrer. Nous avons fait en sorte d’éviter les rassemblements. Le jardin est ouvert, afin que les résidents puissent se promener et se rencontrer tout en respectant les gestes barrières et la distanciation physique. Nous leur demandons de ne pas sortir, sauf pour les urgences médicales. Lorsqu’ils ont besoin de médicaments, nous faxons les ordonnances et la pharmacie vient directement nous livrer à la porte.

Laetitia : Afin de respecter les gestes barrières, nous avons décidé de ne plus servir les repas en salle de restauration. Désormais, les résidents sont directement livrés à leur domicile deux fois par jour (midi et soir), weekend et jours fériés compris. Nous avons aussi mis en place un système de drive pour les courses. Les services techniques de l’AMSAM se chargent d’aller chercher la commande au drive pour ensuite nous les déposer à la porte. Enfin, une épicerie ainsi qu’une boucherie ambulante s’arrêtent une fois par semaine devant nos résidences.

3- Le confinement est une épreuve difficile à surmonter pour les résidents, d'autant plus que les visites et les sorties n'ont pas été permises pendant plusieurs semaines. Quelles activités avez-vous mis en place pour leur bien-être ?

Sandrine : Nous leur apportons des jeux comme des mots fléchés, des mots croisés, des coloriages aussi. Récemment, nous avons reçu un don de tablettes numériques pour les résidents ! C’est un excellent moyen de pouvoir interagir avec eux. Nous avons aussi lancer l’opération « Un dessin pour le sourire de nos ainés ». Des enfants nous ont envoyé beaucoup de dessins ! Aussi, afin de garder le contact avec les familles, nous avons mis en place une newsletter hebdomadaire qui leur apporte des éléments d’actualité sur la vie de la résidence et de leurs proches.

Laetitia : Pour pallier les manques d’animation, nous avons privilégié les activités ludiques : les jeux, le coloriage, la peinture, etc. Nous avons aussi mis en place un roman policier sous forme de fil rouge ! L’idée est de dévoiler l’histoire un chapitre après l’autre, comme un feuilleton. Les résidents se sont pris au jeu ! Sophie Pollet, Ergothérapeute à l’AMSAM, nous a préparé des ateliers mémoire alors que Cécile Robert (musicothérapeute) nous a préparé des quizz musicaux… La musique est importante pour le moral ! Nous en diffusons sur la terrasse dès que le temps s’y prête. Nous faisons notre maximum pour nous rendre disponible humainement mais aussi administrativement. En ce moment, c’est la période des impôts. Nous les accompagnons de notre mieux afin de pallier l’absence des familles.

4- Depuis le 20 avril, le Gouvernement a autorisé les visites dans les Ehpad et les Résidences Autonomie. Comment vous êtes-vous adapté à la situation ?

Sandrine : Les visites s’organisent dans la salle de restauration. Nous avons mis en place une procédure très encadrée, conformément aux recommandations ministérielles, notamment vis-à-vis des gestes barrières et de la distanciation physique. Des affichages rappellent l’ensemble des consignes à respecter : Lavage des mains à l’arrivée, port du masque obligatoire, respect des gestes barrières, de la distanciation sociale, et interdiction d’échanger des denrées alimentaires.

Laetitia : Nous avons disposé deux tables qui permettent de maintenir les résidents et les proches en visite à 2 mètres de distance. Nous avons mis en place un sens de circulation afin d’éviter tout croisement à l’intérieur du bâtiment. Par ailleurs, une prise de température du visiteur est réalisée, avant d’entrer au sein de la Résidence. Les visites ont lieu tous les après-midis du lundi au samedi, de 14h à 18h pendant 30 minutes.

5- Ce confinement a aussi impacté le personnel et sa façon de travailler. Qu'est-ce que l'AMSAM a mis en place pour les aider à s'adapter à la situation ?

Sandrine : L’AMSAM a mis à notre disposition du matériel de protection pour nous protéger au quotidien et a mis en place beaucoup de protocoles pour nous aider, et nous accompagner concernant notamment le bionettoyage, le service des repas à domicile, la gestion du linge, etc. Une procédure nous indique précisément les conduites à tenir en cas de suspicion de cas ou de cas avéré de COVID-19. Des kits avec tout le nécessaire de protection sont prêts dans cette éventualité.


Laetitia : Aujourd’hui, aucun des résidents n’est atteint par le covid-19 et ce depuis le début de la période de confinement. Les règles que nous appliquons peuvent sembler strictes, mais force est de constater qu’elles sont efficaces. Malgré les difficultés, nos équipes restent très fortes moralement et appliquent les protocoles à la lettre pour leur sécurité et celle des résidents.


Propos recueillis le mardi 5 mai 2020.


Les Résidences Autonomie Les Acanthes et l’Amitié sont des établissements médico-sociaux accueillant un public fragile. Afin de protéger au mieux les résidents et conformément aux recommandations ministérielles, nous avons mis en place très rapidement début mars des mesures, ainsi qu’une organisation permettant de limiter le risque de propagation du COVID-19 au sein de nos établissements. Ces nouvelles dispositions ont nécessité beaucoup de pédagogie et de communication auprès des résidents et de leurs proches. Les professionnels ont aussi fait preuve d’une admirable capacité d’adaptation pour mettre en œuvre ce plan de confinement tout en préservant le bien être des résidents. Conjointement avec le Conseil Départemental, nous allons préparer un plan de déconfinement progressif, qui devra s’opérer sur plusieurs semaines car le risque reste toujours aussi présent.

Contactez-nous

AMSAM - 31 rue Anne Morgan - 02200 SOISSONS
Tél : 03 23 75 51 00 | Fax : 03 23 75 51 19