top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurFabien Delforge

Une opération « rentrée des classes » pour les enfants hébergés par l’AMSAM

Pour permettre aux enfants d’origine étrangère d’être scolarisé dans de bonnes conditions, les éducateurs spécialisés des Centres d’Hébergement d’Urgence (CHU) de l’AMSAM, ont eu l’idée de faire un appel aux dons. Objectif : Doter les enfants en fournitures scolaires.

Au quotidien, l’AMSAM accueille des familles étrangères dans ses Centres d’Hébergement d’Urgence (CHU). Lorsqu’elles arrivent sur le territoire, elles ne bénéficient d’aucun droit et d’aucune aide de l’Etat à un détail près : seuls les enfants peuvent être scolarisé.


« Être scolarisé, ça veut dire être capable de s’acheter des fournitures scolaires » débute Milène Marié, éducatrice spécialisée au CHU Anne Morgan (Soissons). « Lorsqu’une famille d’origine étrangère arrive sur le territoire, elle entre dans un processus de régularisation administrative qui peut prendre du temps. En attendant, elles n’ont aucun droit, donc aucun revenu. C’est pour cela que nous avons mis en place une opération « rentrée des classes » afin que chaque enfant hébergé dans nos CHU puisse entrer à l’école avec un cartable, une trousse, des cahiers et des stylos ».


Une rentrée des classes, c’est faire face à une liste de fournitures scolaires conséquente et onéreuse. « Les familles ne peuvent en aucun cas absorber les charges financières d’une rentrée des classes » explique Milène Marié. « Par ailleurs, la liste ne s’arrête pas toujours à l’achat simples fournitures scolaires. Nous avons dû trouver des solutions pour certaines activités proposés par les écoles : des maillots et des bonnets de bain pour la piscine, des chaussons pour participer à des ateliers mobilité pour enfants, nous avons même dû trouver un vélo pour un atelier d’initiation hebdomadaire ! L’objectif, c’est que ces enfants ne souffrent pas de leur condition de vie à l’instant T. Ils doivent avoir les mêmes chances que les autres enfants scolarisés ».


Ainsi, ce sont une dizaine de cartables qui ont été récolté, un grand nombre de classeurs, de cahiers, de feuilles, ainsi que quelques trousses, règles, équerres et stylos qui ont été récolté à l’occasion de cette opération qui aura duré un mois (de mi-septembre à mi-octobre).

En 2023, ce sont plus de 30 enfants d’origine étrangère qui ont été accueillis dans les Centres d’Hébergement d’Urgence de l’AMSAM.

Comentarios


bottom of page